• Ensemble de tests de l'eau

Ensemble de tests de l'eau

Aliments et Boissons


Voir la soumission

On est là pour vous aider!

Le kit de test BrewLab® Plus pour Home Brewers quantifie 8 facteurs de test essentiels

Un pH-mètre numérique est inclus pour surveiller les lots du début à la fin. Les experts s'accordent pour dire que les conditions de l'eau affectent votre produit final, alors éliminez le mystère de la fabrication d'une bonne bière. Faites confiance à LaMotte, expert en analyse de l'eau depuis 1919, pour vous aider à contrôler votre ingrédient le plus important: l'eau!



Alcalinité:

L'alcalinité est généralement un problème dans l'eau de brassage. L'alcalinité est la teneur en carbonate et en bicarbonate de l'eau et agit pour augmenter le pH de la purée et de la bière. La dureté de l'eau peut compenser l'alcalinité et, pour cette raison, les deux paramètres sont généralement mesurés en tant que «carbonate de calcium» afin de déterminer l'effet net.

Chlorure:

L'ion chlorure agit pour faire ressortir la douceur et la plénitude de la saveur de malt, un peu comme le fait le sel de table pour l'alimentation. Les brasseurs artisanaux ajoutent souvent du chlorure de calcium à de l’eau de brassage pour Pilsner et d’autres lagers.

Dureté:

La dureté de l'eau est l'amie du brasseur, car le calcium et le magnésium sont des ions importants dans de nombreuses réactions biochimiques lors du brassage et de la fermentation.

Calcium: aide à empêcher les enzymes de se dénaturer et étend leur activité dans le moût, favorisant ainsi la clarté, le goût et la stabilité de la bière finie.

Magnésium: en petites quantités, le magnésium est un nutriment important pour la levure. Plus le «ferment de levure» est bon, plus l'alcool produit est propre.

pH:

La chimie du brassage et de la cuisson est complexe, et bien que connaître le contenu en minéraux de l’eau soit une première étape essentielle pour prévoir l’impact de l’eau sur la bière, la meilleure façon de le mesurer est de déterminer le pH image. La teneur en minéraux de l'eau affecte directement le pH de la purée, et le pH de la purée affecte l'ensemble du processus de brassage, à la fois en termes de performance du processus et de saveur de la bière. Afin de brasser toujours de la bonne bière, le pH de la purée, du moût et de la bière doit être surveillé à chaque étape.

Sodium:

Le sodium agit de concert avec le chlorure pour augmenter la douceur et la plénitude du malt, mais, tout comme dans les aliments et la cuisine, une trop grande quantité peut trop salir la bière et donner des arômes salés ou métalliques. Comme le sodium est omniprésent dans les réserves d’eau et les ajouts de minéraux, il est important que le brasseur sache combien d’eau il a avant de planifier des traitements. Le sodium peut être facilement déterminé par calcul à partir des résultats des autres tests.

Sulfate:

Les ions sulfates et chlorures dans l’eau affectent l’équilibre des arômes de la bière, du houblonné au malté. Les ions sulfates accentuent l’agitation et la sécheresse de la bière, la rendant plus croustillante. Les brasseries artisanales ajoutent souvent du sulfate de calcium à leur eau de brassage pour leurs pâtes ales et leurs IPA.


Facteur de testSystème de testIntervalleNombre d'essais
ChlorureTitrateur à lecture directe1 goutte = 10, 25 ppmEnviron. 80
SulfateTurbidimétrique0-200 ppm de sulfate50
AlcalinitéTitrateur à lecture directe0-200 ppm (et plus) en CaCO 350 à 200 ppm
Dureté totaleTitrateur à lecture directe0-200 ppm (et plus) en CaCO 350 à 200 ppm
Dureté calciqueTitrateur à lecture directe0-200 ppm (et plus) en CaCO 350 à 200 ppm
Dureté de magnésiumCalcul--------
SodiumCalcul--------